Les Archives des Actus

mardi 20 mai 2014
Stratégie France : le CESEL présente 8 pistes d'actions côté lorrain

Stratégie France : le CESEL présente 8 pistes d'actions côté lorrain

Le CESE de Lorraine vient de rendre un avis sur la Stratégie France du Land de Sarre intitulé : « Une opportunité à saisir, une obligation d’agir ».
 
Stephan Toscani, Ministre sarrois des Finances et des Affaires Européennes, était ce vendredi 16 mai le Grand Témoin du Conseil économique, social et environnemental de Lorraine à l’occasion d’une conférence-débat dédiée à « la Frankreich Strategie : quelles pistes de coopérations transfrontalières ? »

Le Ministre Toscani est en effet venu présenter les grands axes de la Stratégie France, dont l’une des principales mesures est de faire de la Sarre d’ici à 2043 le premier Land plurilingue d’Allemagne, grâce à un apprentissage renforcé de la langue française.

Invités par le Land de Sarre et sa Ministre-Présidente Annegret Kramp-Karrenbauer à donner leur point de vue sur ce programme, les socioprofessionnels lorrains ont profité de la présence du Ministre Toscani ce 16 mai pour présenter et adopter un avis rappelant les relations multiples qu’entretiennent la Sarre et la Lorraine, des espaces très interdépendants, particulièrement vis-à-vis de leur industrie et de l’emploi.

Bien que soulignant notamment la volonté du gouvernement sarrois de fédérer les acteurs et de développer un modèle interculturel, le CESEL regrette que ne soit pas fait plus mention dans la « Frankreich Strategie » des partenariats à nouer avec des acteurs français, et surtout lorrains.

C’est pourquoi la Seconde Assemblée régionale avance dans son avis huit pistes d’actions à mener en Lorraine, susceptibles de créer des dynamiques favorables au développement de ces deux régions voisines :

1- Favoriser les parcours continus de l’allemand en Lorraine. Taux d’apprentissage de 46% en Lorraine, de 63% en Moselle, contre 15,3% en France : un élément positif à améliorer via de nombreuses actions.

2- Encourager la création de clusters sarro-lorrains. Le rapport du CESEL de 2011 « l’Allemagne, partenaire incontournable de la Lorraine » préconisait déjà le développement d’initiatives technologiques communes. Les domaines de l’automobile, de la logistique, de l’énergie, des bio et nano-technologies, ou de la sécurité informatique pourraient être concernés.
 
3- Associer le Land de Sarre à la création de la Vallée Européenne des Matériaux et de l’Energie. Les économies de la Sarre et de la Lorraine présentent de nombreuses analogies. Le Pacte Lorraine 2014-2016 doit intégrer la Sarre à cette initiative.
 
4- Mutualiser les formations et encourager la mobilité. L’Université de Lorraine a déjà fait de la coopération franco-allemande un de ses pôles d’excellence, mais il convient d’encourager rapidement une concertation avec les acteurs sarrois de l’enseignement supérieur sur la mutualisation de certaines formations.
 
5- Transports : deux grands enjeux identifiés. Amélioration des déplacements quotidiens dans les bassins de vie frontaliers, et connexion, par la desserte à grande vitesse, de la Sarre et de la Lorraine avec Paris et Francfort.
 
6- Tourisme et culture : développer une stratégie de promotion commune. Il reste encore beaucoup à faire dans la coordination des offres culturelles et touristiques et leur signalétique.
 
7- GECT SaarMoselle : un modèle de la coopération transfrontalière en Europe. Pérenniser et faire monter en puissance les projets déjà engagés du Groupement Européen de Coopération Territoriale SaarMoselle.
 
8- Une gouvernance transfrontalière innovante. La mise en œuvre d’une « Stratégie Allemagne » par la Lorraine, parallèle et complémentaire de celle de la Sarre, doit s’accompagner d’un calendrier bien défini, d’instances de gouvernances, et de suivi et d’évaluation.

Avis du CESEL sur la Stratégie France du Land de Sarre
Avis du CESEL traduit en allemand
Document "Les grands axes d'une stratégie France pour la Sarre"
Courrier de saisine du gouvernement sarrois
 
Toutes les actualités
 
La Région Lorraine