Les Archives des Actus

vendredi 28 novembre 2014
SITECO 2014 : conforter nos choix stratégiques

SITECO 2014 : conforter nos choix stratégiques

Le rapport annuel consacré à la situation économique, sociale et environnementale de la Lorraine pour 2014 a été présenté par Gilbert Krausener, puis adopté à l'unanimité par l’Assemblée du CESE de Lorraine ce 28 novembre en séance plénière.

Intitulée « Conforter nos choix stratégiques », la publication présente 22 fiches synthétiques dédiées à chacun des aspects de la Situation économique, sociale et environnementale régionale ainsi qu’une première partie où trois constats se dessinent sur la situation de la Lorraine :

1. Les principaux indicateurs économiques et sociaux continuent de se dégrader
 
La Lorraine est l’une des régions les plus touchées par la crise de 2008 en termes de pertes d’emploi, ce qui a amplifié le décrochage déjà observé au début des années 2000. L’évolution inquiétante de l’emploi dans l’industrie a des effets négatifs sur la situation des principaux champs de l’économie lorraine. Des tensions persistent également sur l’emploi public et les investissements publics.

La crise a également aggravé un certain nombre de phénomènes inégalitaires qui représentent un risque pour la cohésion sociale : ce sont des inégalités sociales (chômage de masse, précarité) mais également des inégalités territoriales. L’attractivité du Sillon Lorrain et du Luxembourg cache une situation plus délicate dans les zones périphériques.

2. La Lorraine doit se positionner sans retard au cœur des grands enjeux actuels
 
La Lorraine doit tirer profit de son environnement frontalier unique en France et moteur pour la croissance et l’emploi régional, que cela soit avec le Luxembourg, principal acteur de la recomposition économique et démographique de la Lorraine, ou encore avec la Sarre, avec laquelle il semble nécessaire de bâtir une réponse lorraine à la « Stratégie France ».

La Lorraine ne peut pas non plus se passer de ses atouts métropolitains, facteurs d’attractivité pour le territoire : il s’agit de conforter le mouvement initié par le Pôle métropolitain du Sillon Lorrain, et de soutenir à la fois le dossier de candidature de l’Université de Lorraine sur l’Initiative d’Excellence (IDEX) et la candidature régionale LorNTech à l’appel à projets FrenchTech dans le domaine du numérique.

Des défis prioritaires du développement durable doivent par ailleurs être pris en compte tels que la réduction de la consommation énergétique, les énergies renouvelables, la protection de la biodiversité, la limitation des effets de la périurbanisation, le développement de l’économie circulaire ou encore la politique forestière régionale.
 
3. Une stratégie volontariste se met peu à peu en place dans le domaine économique
 
Le Pacte Lorraine 2014-2016, véritable concept fédérateur des potentiels et des atouts de la Lorraine, s’inscrit dans cette stratégie volontariste donnant la priorité à cinq filières-clés pour la région (industrie de la santé e-santé et silver économie, automobile, aéronautique, forêt-bois et agriculture agro-alimentaire).

La Vallée européenne des matériaux et de l’énergie (VEME), élément central du Pacte Lorraine, confirme quant à elle les compétences dont dispose la région dans le domaine des matériaux et des procédés. Un atlas de la VEME élaboré par le CESEL et recensant les entreprises, ressources technologiques, formations et ressources d’appui et de soutien sera publié début décembre.

De nouveaux outils ont par ailleurs été mis en place au service du transfert de technologie (CEA Tech, IRT, DAVM, Lafayette, Metafensch, LIS…)

Rapport sur la situation économique, sociale et environnementale 2014 de la Lorraine
Diaporama
 
 
Toutes les actualités
 
La Région Lorraine